arthur et david

Arthur et David, bretons et juifs sous l’Occupation

28,00

Parution : novembre 2011 -526 pages-Livres neufs

Catégories : ,

Description du produit

Pourquoi donne-t-on le nom d’un personnage éminent à un collège, et surtout, pourquoi l’enlève-t-on ? A partir du retrait du nom de Roparz Hemon du collège breton-français Diwan en 2000, l’auteur a voulu comprendre ce qui s’est passé pendant l’Occupation pour susciter, 60 ans plus tard, autant de passions et de déchirements à propos de ce symbole d’une Bretagne indomptée, exigeante et ambitieuse.
D’une saga où se confrontent et se soutiennent des Bretons, des Français, des Allemands, des résistants, des juifs, des catholiques, des druides, des francs-maçons, des républicains, des jacobins, des nazis, des conservateurs, des communistes, des nationalistes… l’auteur dégage les enseignements à retenir de cette période agitée et féroce, selon la question juive devenue omniprésente dans la mémoire contemporaine.
On est loin du schéma qui voudrait que les Bretons aient été complices des nazis dans la Shoah, comme le voudraient les ennemis de la revendication bretonne qui n’hésitent pas à manier la désinformation et les amalgames, tout en s’abstenant de s’interroger sur leurs propres héritages historiques et intellectuels. Ouvrant une brèche dans l’historiographie française, minée par les retours du passé et les lois mémorielles, l’auteur nous délivre un message d’espoir et d’avenir pour la Bretagne.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Arthur et David, bretons et juifs sous l’Occupation”

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS