au village

Au village des condamnés à mort

20,00

Editeur: La table ronde

Collection |  L’Histoire contemporaine revue et corrigée

In-8 broché, couverture illustrée

1970, 348 pp

Couverture et intérieurtrès bon état.

Catégories : , Étiquettes : ,

Description du produit

Au village des condamnés à mort : quatrième de couverture:

Je vous demande des armes contre cette campagne autonomiste en Alsace et en Bretagne que je considère comme criminelle.

Raymond Poincaré, Président du conseil, 1928.

J’ai donné des ordres à Rennes pour une répression impitoyable contre les autonomistes bretons. Tous en prison. La force : c’est l’unique solution.

Albert Dalimier, ministre du gouvernement Herriot, 1932.

En juillet 1940, j’ai dû intervenir personnellement auprès du chancelier Hitler pour qu’il retire son appui aux séparatistes bretons.

Otto Abetz, ex-ambassadeur d’Allemagne à Paris, 1950.

Pendant la guerre, s’il était du devoir des Français de résister aux Allemands, c’était différent pour les nationalistes bretons qui changeaient simplement de maîtres.

Statut des nations opprimées : Mouvement républicain gallois, 1952.

Je ne manquerai pas de signaler l’intérêt français de ne pas laisser plus longtemps un martyr à la cause autonomiste.

André Mars, président du Conseil Supérieur de la Magistrature.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Au village des condamnés à mort”

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS