Archives | Non classé Flux RSS pour cette section

Fonds Abel Omnes

Mikael Korle a déposé à l’IDBE une partie du fonds Abel Omnes.
Certains livres, revues et documents seront scannés et mis en ligne sur le site de la bibliothèque numérique. http://bibliotheque.idbe-bzh.org
Nous remercions vivement Mikael.
(Abel Omnes 1988-photo prise par Mikael Korle)

Adsao – 1929-1934

La bibliothèque de l’IDBE a mis en ligne une vingtaine de numéros de la Revue « ADSAO »:

Adsao était une revue mensuelle et un mouvement régionaliste breton d’inspiration catholique dans les années 1929 à 1934

Il fut créé par l’abbé Madec, l’un des rares dirigeants du Bleun Brug  avec l’abbé Perrot  à s’investir dans le mouvement nationaliste.  Adsao publie un journal mensuel tiré à 4 000 / 5 000 exemplaires. Celui-ci se préoccupe des questions économiques, qui sont la source de l’émigration paysanne vers les villes.Des réunions publiques sont organisées (généralement le dimanche, de préférence juste à la sortie de la messe) qui attirent une assistance nombreuse. Ces réunions permettent souvent de créer des sections locales, élus municipaux en tête. À la fin de l’année 1930, plusieurs milliers d’adhérents sont enregistrés.

Au printemps 1934, l’Adsao s’associe à la Confédération des Anciens Combattants et de fait se dissout dans son trop puissant allié et disparait. Elle parait tout de même le premier trimestre 1935.

http://bibliotheque.idbe-bzh.org/liste_theme.php?id=adsao-754&l=fr

Hélas, notre collection est incomplète, cette revue est rare et nous vous demandons de nous aider à la compléter.

Si vous possédez un ou plusieurs des numéros suivants:

  • toute l’année 1929, 1930, 1931
  • janvier, mai, septembre, octobre 1932
  • janvier, été, septembre 1933
  • décembre 1934.

Merci de prendre contact avec l’IDBE: idbe.gwp@gmail.com, nous pourrons nous déplacer pour scanner vos exemplaires ou vous pouvez les scanner vous-même ou encore par voie postale à nos frais (aller-retour).

Cet appel est valable pour toutes les collections incomplètes des périodiques en ligne.

99 ans

Madame Marie-Madeleine Fouéré, épouse de Yann Fouéré a fêté ses 99 ans le 1er juin dernier à Bruxelles.

Bon anniversaire Madame!

Parlement de Bretagne « Feu mal éteint » – Invitation

L’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE)

vous invite à la conférence-débat

de Gérard Gautier  à l’occasion de son dernier livre :

« Parlement de Bretagne, Feu mal éteint »

Samedi 11 juin à 15h00, Centre Culturel Breton,

place du Champ au Roy, 22200 Guingamp.

Grâce à ce livre, l’auteur veut permettre la réouverture du dossier d’instruction concernant l’incendie du Parlement de Bretagne.

Séance de dédicace à l’issue des débats.

Un cocktail de fin d’après-midi sera servi.

Entré libre et gratuite.

Réservation conseillée : 06 81 87 54 63

Le programme en quelques siècles

Nous ne résistons pas à l’envie de publier ici un poème d’Armand Robin (1912-1962):

« De suppression en suppression » tiré du recueil « Poèmes indésirables ».

Ce poème est paru à la page 11 de la revue « Bleun-Brug  » n°199 – 1974 en vente dans la boutique IDBE au prix de 5€

 

 « Le programme en quelques siècles »

 

« On supprimera la foi, au nom de la lumière

Puis, on supprimera la lumière.

 

On supprimera l’âme, au nom de la raison

Puis, on supprimera la raison.

 

On supprimera la charité, au nom de la justice

Puis, on supprimera la justice.

 

On supprimera l’amour, au nom de la fraternité

Puis, on supprimera la fraternité.

 

On supprimera la vérité, au nom de l’esprit critique

Puis, on supprimera l’esprit critique.

 

On supprimera le sens du mot, au nom du sens des mots

Puis, on supprimera les sens des mots.

 

On supprimera le sublime, au nom de l’art

Puis, on supprimera l’art.

 

On supprimera les écrits, au nom des commentaires

Puis on supprimera les commentaires.

 

On supprimera le saint, au nom du génie

Puis, on supprimera le génie.

 

On supprimera le prophète, au nom du poète

Puis, on supprimera le poète.

 

On supprimera l’esprit, au nom de la matière

Puis, on supprimera la matière

 

Au nom de rien, on supprimera l’homme

On supprimera le nom de l’homme.

 

Il n’y aura plus de nom

Nous y sommes.

 

En vente mi-juin dans la Boutique IDBE

Mi juin, la boutique IDBE mettra en vente des lots de livres n’ayant pas de rapport avec la Bretagne.

Nous vous proposerons des romans, des livres de poches, des biographies, etc.

Mais aussi des collections de beaux livres, principalement des éditions « Famot ».

Des livres rares et anciens.

Cette vente a pour but de libérer de la place dans nos locaux.

Nous vous laisserons faire vos propositions de prix, dans la limite du raisonnable.

Très bientôt, les lots vous seront annoncés.

Exclus

Chaque année, depuis 3 ans, nous publions les recueils de poèmes sur les « Saints de la Vallée » de Sabine Daicamps. « Un chant d’amour à la Bretagne. A une certaine Bretagne que l’on craignait en voie de disparition mais dont l’âme se remet à vibrer dans « le sublime écrin » de Carnoët, là où les saints d’Armorique, à l’aube du XXI ème siècle, ont décidé de se donner rendez-vous pour réveiller à nouveau le peuple breton. « Apprends moi les mots qui réveillent un peuple.. » écrivait Yan-Ber Calloc’h voici un siècle ! Sabine Descamps possède ces mots. Car ce sont des mots de poésie. » (Extrait de la préface de Philippe Abjean créateur du site pour le tome III )

Écrivaine, journaliste et poète, maintenant en retraite à Saint-Servais (22) près de Carnoët, Sabine écrit au gré des statues des Saints Bretons érigées à la Vallée d’année en année.

Hélas, nous venons d’apprendre la raison pour laquelle les 2 premiers opus ne sont plus en vente dans la boutique du site, et que notre stand n’est plus le bienvenu lors de leur « Kan ar Vein »: ………………..

Nous éditons sous le nom de Fondation Yann Fouéré et ce nom fait peur à certains membres du conseil d’administration de la Vallée des Saints, soucieux d’apolitisme et qui craignent des réactions hostiles d’élus régionaux. « Liberté, liberté chérie…… »

Tout comme Sainte Tréfine, il y a de quoi perdre la tête, où du moins se la cogner contre les murs à défaut de faire entrer une once de bon sens et de libre arbitre dans la caboche des Bretons soumis aux dictactes des élus jacobins de tous poils.

Attention Danger

Samedi 16 avril , la conférence de Françoise Morvan (célèbre anti bretonne haineuse !) a été perturbée par des humanistes démocrates Bretons . Ceux ci l’ont interpelée sur ses nombreux mensonges et sa réécriture de l’ Histoire Bretonne. Elle n’a donc pas pu présenter sa conférence car elle a été poussée dans ses retranchements…. Elle a affirmé que les militants Bretons actuels sont des néo nazis! Nous appelons donc tous les démocrates Bretons à aller assister à ses conférences (peu importe le sujet qu’elle présente : histoire , poésie, biographie…) car il faut l’empêcher de diffuser ses mensonges… De même il faut mettre la pression sur les organisateurs de ces soirées pour qu’ils évitent d’inviter cette femme nocive pour la Bretagne!

Nous lançons un appel à tous ceux qui, à l’instar d’Anne-Marie Lilti ont été victimes de la procédurière sot da stagañ (Affaire Armand Robin), à se manifester auprès de nous.

Certes Morvan a gagné son procès pour Plagia contre Anne-Marie, mais il faut savoir qu’elle et Markovich ont de très bons avocats rompus à ce genre d’exercice et les médias tels que « Mediapart » derrière eux…..combat inégal.

Proposez nous vos écrits

La bibliothèque numérique de l’IDBE a pour vocation de mettre en ligne et ainsi à la disposition du plus grand nombre des documents rares et/ou anciens, difficilement consultables ailleurs, du moment qu’ils présentent un intérêt  pour la Bretagne, les Bretons et les Minorités Européennes.

Cependant, certains contributeurs nous ont proposé leurs écrits, nous avons réfléchi à la place que nous pourrions accorder à de nouveaux travaux. Mais, puisque notre postulat est de mettre à disposition des outils de réflexions à travers l’écrit et l’image pourquoi ne pas faire de la place à des écrivains, essayistes, etc…de qualité. Notre comité de lecture s’est réuni et nous avons choisi de mettre en ligne, pour le moment, trois travaux qui respectent notre ligne éditoriale.

Le premier est « Frontières » de Colette Trublet, il est en ligne depuis plusieurs jours et a été consulté et téléchargé de nombreuses fois, (rubrique: « Droits des Minorités »). Quelques commentaires nous sont parvenus, que nous avons fait suivre à l’auteur,  la ligne de discussion est toujours ouverte.

Le second est « Un Taol-Lagad war Anvioù Parkeier Langoad », c’est un rapide regard sur les noms de parcelles à Langoad en 1836, vous le trouverez en rubriques « Breton  » et « Histoire locale ». Ce travail est en cours de traduction en français.

Le troisième, mis en ligne très récemment est: « Chroniques Bretonnes » de JaKes Page, ce document se trouve dans la rubrique « Littérature ».

Nous vous laissons les découvrir et vous faire votre opinion, que vous n’hésiterez pas à nous communiquer. Nous mettons un point d’honneur à répondre à chaque personne qui nous laisse un commentaire.

Nous vous invitons à nous transmettre vos propres travaux, nous les lirons tous et leur accorderons toute notre intention. Se faire éditer est difficile et l’auto-édition est chère. La solution est d’être publié en ligne. Vous êtes alors certain que votre travail sera consulté par de nombreux lecteurs. La bibliothèque de l’IDBE est riche de plus de 1200 documents et chaque semaine nous en ajoutons. Aussi le nombre des consultants augmentent proportionnellement car c’est un site qui se renouvelle et s’enrichi constamment.  A vos plumes!*

*Pour rappel: notre site est à but non lucratif, pour le faire fonctionner nous faisons des appels aux dons, mais en aucun cas il n’est question d’argent entre nos auteurs et nous.

 

 

 

 

MILLE DOCUMENTS EN LIGNE

 6 Mois-1000 documents en ligne

La bibliothèque numérique de L’IDBE   vient de mettre en ligne son 1000ième document.

Symboliquement, c’est un article de Yann Fouéré!

C’est l’occasion d’une première évaluation après 6 mois de fonctionnement. Le site répond donc aux attentes que nous avions émises lors de sa présentation en Octobre 2015 que ce soit en accessibilité, en nombre de visiteurs, dans la variété des documents proposés.

 

Rappelons déjà que le site fonctionne avec ses fonds propres, sans soutien « institutionnel », gage de son indépendance à bien des égards, qu’il s’articule autour du fonds documentaire de l’I.D.B.E.  Aujourd’hui – et il faut les remercier- d’autres contributeurs nous apportent régulièrement leurs documents, lesquels sont numérisés et mis en ligne: Cette marque de confiance nous honore comme elle honore (tout) le mouvement breton:   Créer et  mettre en oeuvre,  pour mettre en commun et partager : Rassembler…

 

Ainsi La Bibliothèque Numérique de L’IDBE propose déjà un large éventail de documents téléchargeables gratuitement: livres, brochures, plaquettes, journaux… sur notre histoire nationale, sur notre langue, sur notre économie, …. (Ceux-ci couvrant l’ensemble du territoire historique breton)  comme il est proposé aussi des documents concernant les autres minorités nationales d’Europe.

Quelques exemples:

Documents concernant l’agriculture : 62

Documents en breton (hors journaux) : 210

Documents d’histoire locale: 100

Documents d’histoire : 87

Nombres de journaux complets ( ou quasi complet ): Kroaz Ar Vretoned, Wanig ha Wenig, Stur, Sked, Brittia, Studi hag Ober, Le fureteur Breton( incomplet) , Dihunamb ( incomplet ), Kroaz Breiz, ect ect

Les plus anciens : 1624 acte notarié à  Domloup, 1675 cahier de paroisse de La Roche Derrien, 1697 la vie du R P Julien Maunoir,…

Le plus gros en nombre de pages: Biographie Bretonne Levot 1900 pages

 

La bibliothèque Numérique  a acquis une reconnaissance auprès des internautes principalement bretons, en témoignent les données suivantes:

Téléchargement par mois: actuellement 800

Temps moyen des consultants sur le site : 10mn

Taux de nouveaux venus ce dernier mois: 40%

La quasi totalité des documents ont été téléchargés au moins une fois

L’essentiel des visiteurs étant de Bretagne et de la région parisienne, quelques uns  d’autres pays du Monde (Irlande, Etats Unis, Espagne, Belgique ….)

Le système d’abonnement aux nouveautés, diffusé une fois par semaine,  est très utilisé et est rediffusé ensuite par certains utilisateurs auprès de leur structure ou association.

Le moteur de recherche Google intègre directement certains téléchargements, de manière directe sans passage sur le site (et donc sans comptabilisation dans nos données).

Ces chiffres nous confortent dans notre action, mettent  en évidence la nécessité d’ouvrir largement les fonds documentaires aux générations actuelles comme aux prochaines.. Cela sera un travail de longue haleine et beaucoup reste à faire:

-Compléter les séries de périodiques à numéros manquants

– Mieux documenter certains domaines (mer, arts, par exemple)

– Renforcer le réseau des  » contributeurs »

– Renforcer l’équipe technique

 

 

L’ IDBE a créé un outil au service des Bretons d’aujourd’hui et de demain, il nous faut l’affirmer et le renforcer. Et ne comptons pas sur un quelconque suzerain pour nous y aider…

 

 

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS