Limites territoriales, le Conseil de l’Europe condamne l’Etat français!! (encore une fois)

Lettre ouverte :

Messieurs les Députés et Sénateurs alsaciens, et Président  de région Acal illégitime,

Alors que le  Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe vient de condamner hier le gouvernement français à 98,62 % des voix (143 voix pour, 2 contre et 7 absentions, soit la quasi unanimité) pour ne pas avoir consulté les régions préalablement à la modification de leurs limites territoriales, la secrétaire d’Etat chargée des Collectivités territoriales Estelle Grelier, s’obstine, dans un déni de démocratie insupportable, à faire croire que les collectivités ont été associées au processus d’élaboration de la loi, et que cette réforme territoriale sera source d’économies. Cet aveuglement, cette surdité, cet autisme-même prêteraient à sourire si l’on pouvait accorder une once de bonne foi au gouvernement français, mais ils le confinent à la dictature tant sa bonne foi est feinte.

En l’état, il est de votre responsabilité politique et de votre devoir moral de déclarer illégitime la fusion des régions et d’EXIGER dans votre assemblée, avec force et conviction, la suspension immédiate la loi du 15 janvier 2015 et l’organisation d’un référendum en Alsace.

Nous sommes dans un cas tout à fait similaire à celui de 1871, à cette différence près qu’en 1871 l’Alsace ne disparaissait pas. Sachez vous montrer dignes de vos anciens qui n’ont jamais abandonné l’Alsace. Ne soyez pas les complices d’un gouvernement non démocratique condamné par 46 des 47 Etats-membres du Conseil de l’Europe (hors la France).

Salutations cordiales,

Les Alsaciens Réunis

Commentaires fermés.

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site maintenu parAgence OAcom