Exclus

Chaque année, depuis 3 ans, nous publions les recueils de poèmes sur les “Saints de la Vallée” de Sabine Daicamps. “Un chant d’amour à la Bretagne. A une certaine Bretagne que l’on craignait en voie de disparition mais dont l’âme se remet à vibrer dans « le sublime écrin » de Carnoët, là où les saints d’Armorique, à l’aube du XXI ème siècle, ont décidé de se donner rendez-vous pour réveiller à nouveau le peuple breton. « Apprends moi les mots qui réveillent un peuple.. » écrivait Yan-Ber Calloc’h voici un siècle ! Sabine Descamps possède ces mots. Car ce sont des mots de poésie.” (Extrait de la préface de Philippe Abjean créateur du site pour le tome III )

Écrivaine, journaliste et poète, maintenant en retraite à Saint-Servais (22) près de Carnoët, Sabine écrit au gré des statues des Saints Bretons érigées à la Vallée d’année en année.

Hélas, nous venons d’apprendre la raison pour laquelle les 2 premiers opus ne sont plus en vente dans la boutique du site, et que notre stand n’est plus le bienvenu lors de leur “Kan ar Vein”: ………………..

Nous éditons sous le nom de Fondation Yann Fouéré et ce nom fait peur à certains membres du conseil d’administration de la Vallée des Saints, soucieux d’apolitisme et qui craignent des réactions hostiles d’élus régionaux. « Liberté, liberté chérie…… »

Tout comme Sainte Tréfine, il y a de quoi perdre la tête, où du moins se la cogner contre les murs à défaut de faire entrer une once de bon sens et de libre arbitre dans la caboche des Bretons soumis aux dictactes des élus jacobins de tous poils.

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS