Un siècle de réveil culturel et artistique breton (1860-1960)

Fête de la Bretagne –

Un siècle de réveil culturel et artistique breton (1860-1960)

A Callac, au Cinéma, jeudi 24 mai 2018,  20h30

Tous publics. Entrée : 5 €

L’association Eostiñ Spered ar Yezh propose cette année, à l’occasion de la Fête de la Bretagne, une conférence-concert animée par Jean-Jacques Monnier et Olivier  Caillebot, respectivement historien et réalisateur bien connus. Il s’agira d’une conférence, sous la forme d’un dialogue, avec images et vidéos, consacrée à un siècle d’art en Bretagne, à une période où elle a été à la pointe de l’innovation. Les chanteurs du pays apporteront une note festive avec des chants collectés en breton.

Contrairement à ce que l’on croit souvent, le réveil politique, économique, social et culturel de la Bretagne ne date pas des années 1950, bien des innovations ont été ébauchées avant. Sur le plan artistique, un réveil se manifeste, d’abord initié par des artistes venus de Paris et des grandes villes découvrir la Bretagne « authentique ». Puis le mouvement s’implante et s’intègre à la dynamique bretonne. Lorsque la guerre 1914-1918 éclate, des talents novateurs se manifestent déjà dans la sculpture et la peinture. Dans les années 1920, le mouvement des Seiz Breur tente de fédérer des créateurs dans de nombreux domaines, notamment les arts décoratifs.  A côté de lui et avec des influences réciproques, de nombreux autres créateurs émergent, avec une force qui rappelle le courant Arts Déco, le Bauhaus allemand et surtout l’Arts and crafts britannique (1880-1910). Les innovations en matière d’architecture touristique, religieuse et même d’édifices publics sont nombreuses et marquent encore notre environnement.

Pour clore la soirée, les membres de l’association Eostiñ Spered ar Yezh invitent les spectateurs à partager gratuitement gâteaux et boissons.

 

 

Commentaires fermés.

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS