Kenavo ha trugarez Herve

Kenavo ha trugarez Herve

L’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE), le journal « L’Avenir de la Bretagne », l’association « les Bretons de Paris » et l’association « Glenmor an distro » associent leur peine devant la perte d’une grande figure de l’Emsav : Herve le Borgne.

Décédé à Brest le 23 mars à l’âge de 72 ans

Il fut le premier actuaire à exercer en Bretagne, puis il fonde l’EURIA (Euro-Institut d’Actuariat) à l’Université de Bretagne occidentale qu’il dirige pendant 20 ans.

Outre son amour des chiffres, son amitié inconditionnelle pour le barde breton Glenmor va le mener à l’épauler dans sa carrière notamment en dehors de Bretagne. Au décès de ce dernier Herve devient son exécuteur testamentaire et va créer l’association « Glenmor an Distro » pour continuer à faire vivre l’œuvre du poète.

Herve était un orateur doté d’une voix puissante, il savait être mordant quand il le fallait afin de défendre les valeurs de sa Bretagne. Il a publié huit ouvrages entre technique financière et polémique bretonne. Son dernier ouvrage, « Pèlerinage pour un pylône et un pigeon » publié en 2017 par l’IDBE ne l’a pas mené aux portes de l’enfer mais aux portes du succès. Ce roman policier est en partie issu de son expérience personnelle. Sous fond de l’attentat de Roc’h Trétudon, nous partons grâce à lui en pèlerinage dans les Monts d’Arrée au tour du Yeun Elez … fief de l’Ankou, incontournable passeur entre le monde des vivants et le monde de l’au-delà, c’est là-bas que tu es parti rejoindre tous tes amis Bretons, Catalans et les autres.

Les obsèques d’Herve Le Borgne seront célébrées mercredi 27mars, à 14 h 15, en l’église Saint-Thomas de Landerneau

Commentaires fermés.

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site maintenu parAgence OAcom