Résolution sur la situation en Catalogne

Lors de la Conférence organisée par l’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE) ce jour, 12 Octobre 2019 à Guingamp, l’assemblée présente a adopté à l’unanimité une résolution sur la situation en Catalogne. Elle condamne la détention continue de nombreux Catalans. Ces Catalans sont privés de leur liberté et empêchés d’exercer leurs fonctions dans les institutions catalanes et d’élus au parlement européen pour la simple raison d’avoir défendu les revendications et droits politiques du peuple catalan, revendications à maintes reprises confirmées par des élections en Catalogne. Des prisonniers politiques n’ont pas de place dans l’Europe d’aujourd’hui.

Cette résolution est soutenue par Mme. Jill Evans, Membre du P.E. et du Plaid Cymru, d’autres parlementaires et d’un collectif : Associations, Entrepreneurs, Partis politiques Régionalistes présents à la conférence.

Depuis la conférence, la Cour suprême d’Espagne a rendu sa décision dans le procès sans précédent de douze dirigeants indépendantistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Elle a condamné ce lundi 14 octobre 2019, neuf des douze catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017 à des peines allant de 9 à 13 ans de prison pour sédition et détournement de fonds publics. Nous dénonçons ces condamnations que nous trouvons scandaleuses, nous nous associons à toutes les manifestations en soutien aux condamnés.

Cette résolution a été communiquée aux médias mais aussi à Eduard Sánchez-Campoy, le maire indépendantiste Catalan qui fut l’un de nos conférenciers en 2017. Eduard l’a transmise à  l’ACM (Associació Catalana de Municipis) et a l’AMI (Associació de Municipis per la independència) et même aux présidents Torra et Puigdemont.

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS