ON NOUS APPELAIT TERRORISTES

15,00

On nous appellait Terroristes. La vie au quotidien d’un maquisard Breton.

Écrit par Désiré Camus.

Publié par Skol Vreizh en 2001

238 pages

En excellent état, tout neuf.

Avec bandeau  » Ai-je encore le droit d’être Breton? » D. Camus, Nouvel Observateur – Décembre 2000

Description

ON NOUS APPELAIT TERRORISTES

de Désiré Camus

La vie au quotidien d’un maquisard Breton

Histoire:

A mesure que la guerre s’éloigne, témoins et acteurs éprouvent le besoin de témoigner et c’est tant mieux pour les historiens et les jeunes générations.
L’ouvrage de Désiré Camus, responsable du maquis de Squiffiec (Côtes-du-Nord), est davantage qu’un récit supplémentaire de l’épopée de la Résistance.
Il traduit bien le climat d’une époque, les réactions et les sentiments d’un jeune homme pendant l’occupation.
On y suit, le cheminement d’un engagement décrit avec modestie, les difficultés, les hésitations voire les erreurs d’un combat dangereux et inédit au cœur d’un Trégor très résistant.

Lieu

Le livre de Désiré Camus, par sa chaleur, sa dimension humaine, la galerie de portraits de modestes résistants aujourd’hui disparus et oubliés, apporte une dimension qui éclaire et complète notre connaissance de la deuxième guerre mondiale dans cette région.
Christian Bougeard, Maître de Conférences d’histoire contemporaine, Université de Rennes 1.

Ce qui en a été dit

 » Les combats de la Résistance ne furent ni une guerre en dentelles, ni des exploits à la James Bond. Ce récit vrai remet les choses en place. Il retrace la vie quotidienne du maquisard où la grisaille de tous les jours se vivait au milieu des pires dangers. D’une plume agréable, l’auteur esquisse les portraits bien vivants de ceux qu’il a connus, pour beaucoup disparus aujourd’hui. Ce livre se veut un hommage à leur sacrifice et au courage de tous les résistants. En ce cinquantième anniversaire de la Libération il vient à point pour rappeler aux moins jeunes les risques et l’exaltation de la vie clandestine. Puisse-t-il aussi apporter aux plus jeunes le témoignage laissé par une poignée d’hommes courageux qui ont refusé l’esclavage.  » Hervé Monjaret Radio de Jean Moulin, ancien résistant, ancien déporté.

Informations complémentaires

Poids 0.450 kg

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS