Archives | Non classé Flux RSS pour cette section

Légendes celtiques de Bretagne

Légendes celtiques de Bretagne

Ce livre se veut un florilège des légendes bretonnes.

Véritable anthologie des Contes et Légendes de Bretagne.

La Bretagne comme les autres pays celtiques est une terre de légendes. C’est un pays où le mythe et la réalité se confondent, sans que l’on puisse discerner lequel est prépondérant. La Bretagne, c’est le pays des enchantements, c’est le pays où tout est sacré ! C’est le pays où se déversent en nous les siècles passés.

Dans cet ouvrage, on trouvera, en premier lieu, les textes fondateurs de la nation bretonne :

– Conan Mériadec et l’arrivée des Bretons en Armorique

– Le Roi Arthur et le royaume des deux Bretagnes

– La légende de l’hermine

Puis suivent tous les personnages clés du légendaire populaire : l’Ankou, les lavandières de la nuit, les korrigans, les morganes, les fées…mais aussi les intersignes ou la barque fantôme.

Le légendaire breton a influencé la culture européenne. Chrétien de Troyes, Marie de France ou Richard Wagner et bien d’autres, s’en sont emparé :

– Merlin, le Roi Arthur et les chevaliers de la Table Ronde

– Tristan et Iseult Mais aussi

– La fée Carabosse

– Gilles de Rais qui a inspiré Barbe Bleue

Ces légendes font partie de l’âme bretonne. Elles sont la porte d’entrée de l’imaginaire d’un peuple.

Nous remercions Yoran de nous avoir fait découvrir cet ouvrage. Chaque chapitre est un régal.

Les deux strophes de Glenmor de la page 9 annoncent la « couleur » de cet excellent livre:

« Si vous croisez au loin, en mer occidentale

La proue d’un vaisseau couleur de sang

N’oubliez jamais que le noir de la voile

Salue tous nos morts au large d’Ouessant

Si vous croisez au loin, en terre occidentale

Les fantômes d’un passé qui fut grand

Gardez-vous bien d’en rire, tous reviennent

En morte Bretagne chasser le Franc » Glenmor

Pour l’anecdote, la fée Viviane (page 43) est l’épouse de l’éditeur.

Cet ouvrage est le premier d’une collection dédiée aux légendes des pays d’Europe. Le prochain étant consacré à l’Alsace.

En vente en librairies, maisons de presse, grandes surfaces et sur le site voran-embanner.com

Broché -15,5x22cm -424 pages-ISBN 978-2-916579-89-4 –

Nombreuses illustrations en noir&blanc 15€

http://www.yoran-embanner.com

L’IDBE soutient l’action de KAD

Une réunion publique d’information à Saint-Brieuc sur les élections du Parlement de Bretagne !

Le samedi 18 juin à 15 h au Birdy’s Coffee, 7 rue des Trois Frères Le Goff, Saint-Brieuc, aura lieu une réunion publique d’information sur le réveil démocratique du Parlement de Bretagne, et les élections organisées en ce sens par l’association KAD, Kelc’h An Dael, Cercle du Parlement.

Les élections pour le réveil du Parlement de Bretagne auront en effet lieu en novembre 2016, sur les cinq départements historiques ainsi que sur la diaspora bretonne dans le monde. Plusieurs communiqués ont déjà expliqué le comment et le pourquoi de ces élections démocratiques bretonnes, toujours consultables sur l’Agence Bretagne Presse ainsi bien sûr que sur le site officiel: http://www.parlementdebretagne.org/

Cette réunion publique d’information à Saint-Brieuc sera la cinquième d’une série de treize sur l’ensemble des cinq départements historiques de la Bretagne. Ces réunions se font en deux temps : d’abord nous expliquons ce projet de réveil du Parlement de Bretagne et répondons à toutes les questions. Ensuite, dans un esprit de démocratie participative, la parole est donnée aux Bretons présents, afin qu’ils fassent part de leurs idées et propositions. Nous prenons note de ces contributions qui viendront enrichir notre projet démocratique. A ce sujet, notre prochain et cinquième communiqué parlera de la mise en place du Parlement et de son fonctionnement.

Site de KAD:
Les infos pour s’inscrire comme électeur ou candidat :
Contact : kadbzh [at] gmail.com

Le 15 juin 2016
KAD

Publié dans ABP du 17 juin 2016 par Jean-Loup le Cuff pour KAD.

KAD ou Kelc’h an Dael (cercle du parlement) est une association bretonne née en 2012, et qui accueille toutes les positions politique, démocrate de droite comme de gauche, et qui accepte que toutes divergences soient réglées par le vote souverain…

Fonds Abel Omnes

Mikael Korle a déposé à l’IDBE une partie du fonds Abel Omnes.
Certains livres, revues et documents seront scannés et mis en ligne sur le site de la bibliothèque numérique. http://bibliotheque.idbe-bzh.org
Nous remercions vivement Mikael.
(Abel Omnes 1988-photo prise par Mikael Korle)

Adsao – 1929-1934

La bibliothèque de l’IDBE a mis en ligne une vingtaine de numéros de la Revue « ADSAO »:

Adsao était une revue mensuelle et un mouvement régionaliste breton d’inspiration catholique dans les années 1929 à 1934

Il fut créé par l’abbé Madec, l’un des rares dirigeants du Bleun Brug  avec l’abbé Perrot  à s’investir dans le mouvement nationaliste.  Adsao publie un journal mensuel tiré à 4 000 / 5 000 exemplaires. Celui-ci se préoccupe des questions économiques, qui sont la source de l’émigration paysanne vers les villes.Des réunions publiques sont organisées (généralement le dimanche, de préférence juste à la sortie de la messe) qui attirent une assistance nombreuse. Ces réunions permettent souvent de créer des sections locales, élus municipaux en tête. À la fin de l’année 1930, plusieurs milliers d’adhérents sont enregistrés.

Au printemps 1934, l’Adsao s’associe à la Confédération des Anciens Combattants et de fait se dissout dans son trop puissant allié et disparait. Elle parait tout de même le premier trimestre 1935.

http://bibliotheque.idbe-bzh.org/liste_theme.php?id=adsao-754&l=fr

Hélas, notre collection est incomplète, cette revue est rare et nous vous demandons de nous aider à la compléter.

Si vous possédez un ou plusieurs des numéros suivants:

  • toute l’année 1929, 1930, 1931
  • janvier, mai, septembre, octobre 1932
  • janvier, été, septembre 1933
  • décembre 1934.

Merci de prendre contact avec l’IDBE: idbe.gwp@gmail.com, nous pourrons nous déplacer pour scanner vos exemplaires ou vous pouvez les scanner vous-même ou encore par voie postale à nos frais (aller-retour).

Cet appel est valable pour toutes les collections incomplètes des périodiques en ligne.

99 ans

Madame Marie-Madeleine Fouéré, épouse de Yann Fouéré a fêté ses 99 ans le 1er juin dernier à Bruxelles.

Bon anniversaire Madame!

Parlement de Bretagne « Feu mal éteint » – Invitation

L’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE)

vous invite à la conférence-débat

de Gérard Gautier  à l’occasion de son dernier livre :

« Parlement de Bretagne, Feu mal éteint »

Samedi 11 juin à 15h00, Centre Culturel Breton,

place du Champ au Roy, 22200 Guingamp.

Grâce à ce livre, l’auteur veut permettre la réouverture du dossier d’instruction concernant l’incendie du Parlement de Bretagne.

Séance de dédicace à l’issue des débats.

Un cocktail de fin d’après-midi sera servi.

Entré libre et gratuite.

Réservation conseillée : 06 81 87 54 63

Le programme en quelques siècles

Nous ne résistons pas à l’envie de publier ici un poème d’Armand Robin (1912-1962):

« De suppression en suppression » tiré du recueil « Poèmes indésirables ».

Ce poème est paru à la page 11 de la revue « Bleun-Brug  » n°199 – 1974 en vente dans la boutique IDBE au prix de 5€

 

 « Le programme en quelques siècles »

 

« On supprimera la foi, au nom de la lumière

Puis, on supprimera la lumière.

 

On supprimera l’âme, au nom de la raison

Puis, on supprimera la raison.

 

On supprimera la charité, au nom de la justice

Puis, on supprimera la justice.

 

On supprimera l’amour, au nom de la fraternité

Puis, on supprimera la fraternité.

 

On supprimera la vérité, au nom de l’esprit critique

Puis, on supprimera l’esprit critique.

 

On supprimera le sens du mot, au nom du sens des mots

Puis, on supprimera les sens des mots.

 

On supprimera le sublime, au nom de l’art

Puis, on supprimera l’art.

 

On supprimera les écrits, au nom des commentaires

Puis on supprimera les commentaires.

 

On supprimera le saint, au nom du génie

Puis, on supprimera le génie.

 

On supprimera le prophète, au nom du poète

Puis, on supprimera le poète.

 

On supprimera l’esprit, au nom de la matière

Puis, on supprimera la matière

 

Au nom de rien, on supprimera l’homme

On supprimera le nom de l’homme.

 

Il n’y aura plus de nom

Nous y sommes.

 

En vente mi-juin dans la Boutique IDBE

Mi juin, la boutique IDBE mettra en vente des lots de livres n’ayant pas de rapport avec la Bretagne.

Nous vous proposerons des romans, des livres de poches, des biographies, etc.

Mais aussi des collections de beaux livres, principalement des éditions « Famot ».

Des livres rares et anciens.

Cette vente a pour but de libérer de la place dans nos locaux.

Nous vous laisserons faire vos propositions de prix, dans la limite du raisonnable.

Très bientôt, les lots vous seront annoncés.

Exclus

Chaque année, depuis 3 ans, nous publions les recueils de poèmes sur les « Saints de la Vallée » de Sabine Daicamps. « Un chant d’amour à la Bretagne. A une certaine Bretagne que l’on craignait en voie de disparition mais dont l’âme se remet à vibrer dans « le sublime écrin » de Carnoët, là où les saints d’Armorique, à l’aube du XXI ème siècle, ont décidé de se donner rendez-vous pour réveiller à nouveau le peuple breton. « Apprends moi les mots qui réveillent un peuple.. » écrivait Yan-Ber Calloc’h voici un siècle ! Sabine Descamps possède ces mots. Car ce sont des mots de poésie. » (Extrait de la préface de Philippe Abjean créateur du site pour le tome III )

Écrivaine, journaliste et poète, maintenant en retraite à Saint-Servais (22) près de Carnoët, Sabine écrit au gré des statues des Saints Bretons érigées à la Vallée d’année en année.

Hélas, nous venons d’apprendre la raison pour laquelle les 2 premiers opus ne sont plus en vente dans la boutique du site, et que notre stand n’est plus le bienvenu lors de leur « Kan ar Vein »: ………………..

Nous éditons sous le nom de Fondation Yann Fouéré et ce nom fait peur à certains membres du conseil d’administration de la Vallée des Saints, soucieux d’apolitisme et qui craignent des réactions hostiles d’élus régionaux. « Liberté, liberté chérie…… »

Tout comme Sainte Tréfine, il y a de quoi perdre la tête, où du moins se la cogner contre les murs à défaut de faire entrer une once de bon sens et de libre arbitre dans la caboche des Bretons soumis aux dictactes des élus jacobins de tous poils.

Attention Danger

Samedi 16 avril , la conférence de Françoise Morvan (célèbre anti bretonne haineuse !) a été perturbée par des humanistes démocrates Bretons . Ceux ci l’ont interpelée sur ses nombreux mensonges et sa réécriture de l’ Histoire Bretonne. Elle n’a donc pas pu présenter sa conférence car elle a été poussée dans ses retranchements…. Elle a affirmé que les militants Bretons actuels sont des néo nazis! Nous appelons donc tous les démocrates Bretons à aller assister à ses conférences (peu importe le sujet qu’elle présente : histoire , poésie, biographie…) car il faut l’empêcher de diffuser ses mensonges… De même il faut mettre la pression sur les organisateurs de ces soirées pour qu’ils évitent d’inviter cette femme nocive pour la Bretagne!

Nous lançons un appel à tous ceux qui, à l’instar d’Anne-Marie Lilti ont été victimes de la procédurière sot da stagañ (Affaire Armand Robin), à se manifester auprès de nous.

Certes Morvan a gagné son procès pour Plagia contre Anne-Marie, mais il faut savoir qu’elle et Markovich ont de très bons avocats rompus à ce genre d’exercice et les médias tels que « Mediapart » derrière eux…..combat inégal.

Propulsé par WordPress. & Woo Themes
Site réalisé par Agence web PDS